La coopérative

D’où vient la coopérative?

Il y a plus d’un an, le collectif jardin Albecq demandait au CPAS de Braine-le-Comte de refuser l’urbanisation de la friche située à la Fosse Albecq. Nous avions d’autres projets pour ce lieu : renforcer les liens entre les habitants, valoriser cet espace naturel, en faire un lieu de rencontre et d’apprentissage, … Des rêves citoyens qui devaient commencer par la réalisation d’une forêt jardin. Notre initiative fut balayée pour des raisons « économiques » et nous remarquions surtout que nous, habitant.e.s, étions peu écouté.e.s et pris.es au sérieux.  Le CPAS a pris la décision de vendre le terrain. Plutôt que de baisser les bras, nous sommes plus engagés que jamais à défendre le social et la biodiversité.

N’étant pas soutenus par notre commune, nous décidons d’agir par nos propres moyens, dans un cadre qui nous permette réellement de co-créer et de décider ensemble : en créant une coopérative pour acheter collectivement le terrain et réaliser nos aspirations communes.

Pourquoi une coopérative?

La société coopérative est l’outil privilégié pour transformer la propriété privée en bien commun.

Les statuts sont disponibles en pdf.

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement.

Adhésion volontaire et ouverte à tous
une part = 300 €
Les coopératives sont des organisations fondées sur le volontariat et ouvertes à toutes les personnes aptes à utiliser leurs services et déterminées à prendre leurs responsabilités en tant que membres, et ce sans discrimination fondée sur le sexe, l’origine sociale, la race, l’allégeance politique ou la religion.

Pouvoir démocratique exercé par les membres
un membre = une voix
Les coopératives sont des organisations démocratiques dirigées par leurs membres qui participent activement à l’établissement des politiques et à la prise de décisions. Les hommes et les femmes élus comme représentants des membres sont responsables devant eux. Au sein de la coopérative Jardin Albecq, le droit de vote sera distribué de manière égalitaire : un membre, une voix (quelque soit le nombre de parts souscrites par une personne).